domingo, agosto 03, 2008

LLEGO EL MES DE AGOSTO

En esta latitud, cerca del ecuador, estamos en la estación seca, lo cual significa que hace más frío, pero no se puede decir que sea invierno (no bajamos de 17-18 grados).

Durante toda esta semana hemos tenido un curso de historia de nuestra congregación, presentado por el P. José María Fernández Cueto, cpcr, superior general entre los años 1985 y 1991 (español). Cuando yo entré en la congregación en 1989 el era el superiror general.
No hay nada como la historia para aprender a pensar y a evitar los errores del pasado.

La semana anterior a ésta dimos una tanda de ejercicios espirituales de cinco días a 37 participantes (suelen ser repetidores, que ya han hecho los ejercicios de 3 días). Como siempre es una gran alegría poder transmitir a otros lo que yo descubrí hace tiempo a través de esta experiencia.

Para los que comprendan el francés les dejo aquí los testimonios de tres tandas de ejercicios pasadas:


41 ème Retraite CPCR, du 06 au 09 mars 2008
42 Retraitants


Equipe d’Animation : A. Charles Claver NDANDU ; D. Xavier SANUY, CPCR ; Fr. Fidèle IKOMBILA, CPCR ; Fr. Arnold MUKIELE MEYA, novice CPCR.

Témoignages :

Un Fonctionnaire de l’Etat : j’ai été profondément touché par l’appel à la conversion, surtout en ce temps de Carême. Je m’engage à vivre dans une conversion continuelle.
Un étudiant : une chose m’a marqué pendant cette expérience : « le silence ». J’ai vraiment pris conscience que le silence conduit à la découverte de Dieu.
Un Membre du Renouveau Charismatique : je me suis laissé interpeller par les reproches de Jésus à Thomas. Désormais, je ne chercherai plus des signes pour croire en la présence du Christ ressuscité, présent dans l’Eglise (dans les Sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation).
Un autre Etudiant : J’ai appris à rester confiant au Seigneur et je me nourrie de l’espérance que la communion avec Dieu resoud tout.
Un Fonctionnaire à la DGI : cette expérience m’a révélé les conséquences auxquelles conduisent les attachements désordonnés. Je suis dès lors averti.
Un Président de la commission des jeunes : j’ai fait une forte expérience de la grâce de la Miséricorde de Dieu à travers le Sacrement de la Réconciliation.
Un ADG d’un hôpital : cette retraite m’a procuré un grand réconfort tant moral que spirituel. Ma résolution : « accepter d’être crucifié pour la vérité plutôt que de crucifier la vérité ».
Un Lecteur à la paroisse : J’ai toujours refusé les responsabilités paroissiales. Après cette retraite je suis tout disposé à accepter avec amour et joie ma charge paroissiale.
Un autre Etudiant : à partir de cette retraite j’ai compris que si je vis dans la charité le péché n’aura plus d’emprise sur moi.


42 ème Retraite cpcr : du 17 au 20/ 04/ 2008 .
42 participants


Equipe d’Animation : P. Yves Bochatay, cpcr ; Fr. Fidèle Ikombila, cpcr ; Fr. Arnold Mukiele, novice cpcr.

Témoignages :

Un Etudiant : je voudrais tout d’abord m’acquitter d’un noble devoir : celui de la reconnaissance envers l’Ange par qui le Seigneur a bien voulu me faire parvenir l’invitation à cette retraite, d’une importance vitale pour moi. Je suis très heureux d’avoir été conduit, grâce à la contemplation de la Passion du Christ, à la découverte de l’Amour insondable du Christ pour moi. Je ressens au fond de moi le grand désir de témoigner de cet Amour et d’y répondre par des actes concrets d’amour. Et pour ce faire, j’accepte de devenir, plus qu’avant, très attentif à mes frères et sœurs que dorénavant j’aimerai comme ils sont ; c'est-à-dire avec toutes leurs faiblesses et limites.
Un Sacristain : jamais je n’ai eu le temps de faire une révision générale de ma vie. Cette retraite m’en a donné l’occasion. Je suis émerveillé d’avoir parcouru en un rien de temps toute ma vie, revoyant avec une clarté impressionnante les lieux, les circonstances et les moments où j’ai non seulement offensé mon Dieu, mais aussi où j’ai goûté de son Amour. C’était comme dans un film. Je me suis vu face à moi-même grâce à la lumière de l’Evangile. Dieu merci. Je sais que le Seigneur m’aime et est toujours avec moi. Je lui suis aussi très reconnaissant pour « le Trésor, Précieux Héritage » qu’il nous donné : Marie Sa Mère et notre Mère.
Un Lecteur à la paroisse : j’avais toujours pensé qu’il me fallait parcourir des kilomètres pour rencontrer le Seigneur. J’ai toujours cru que Dieu n’était que au dehors de moi. C’est lors de cette retraite que je viens de me rendre compte que Dieu pour le voir au dehors, il faut d’abord l’avoir en moi, le découvrir au fond de moi-même. Et donc le voyage qu’il me faut effectuer est d’abord le « voyage intérieur » ; car c’est par cette démarche que je peux entrer dans le Cœur de Dieu faire entrer Dieu dans mon cœur.
Un Ingénieur Agronome : je viens de recevoir un enseignement de qualité dont j’ai tiré deux grands profits : la découverte de ma vocation ; louer, respecter et servir Dieu, puis le passage d’une vision superficielle à une vision très profonde et élevée de l’Amour de Dieu pour moi. Je prierai pour les ministères cpcr et pour l’expansion de leur charisme ici chez nous. Il est un outil efficace pour rencontrer Dieu.
Un Avocat : lors de la présentation de cette expérience, au soir du jeudi 17/ 04/ 2008, il nous avait été posé la question de savoir qui était celui qui nous avait invité ici. Il me paraissait très facile de répondre à cette question ; et avec empressement je citais le nom de celui de qui j’avais reçu l’invitation. Cependant, ce dont j’ai personnellement fait l’expérience ici, c'est-à-dire la rencontre avec Jésus, m’a fait comprendre que celui de qui j’avais reçu l’invitation n’était qu’un instrument dont le Seigneur s’est servi. Celui qui m’a invité, c’est Jésus lui-même. Quant aux grâces reçues, il y a la grâce de la confession que je n’ai plus fréquentée il y a de cela 10 ans, aussi celle des enseignements de grande profondeur que j’ai reçus ici, car il faut l’avouer que c’est grâce aux enseignements sur le Sacrement de la Réconciliation que j’ai découvert que le prêtre n’un qu’un instrument par lequel le Seigneur nous fait parvenir sa Miséricorde. Je ne douterai plus de cette vérité évidente et mystérieuse
Un Chargé de la Liturgie : c’est par simple curiosité que je me suis retrouvé ici. Par ailleurs, cette retraite a forgé en moi la personnalité chrétienne. J’ai découvert que dans chaque vocation, Dieu écrit avec des lignes droites pour une finalité droite. L’actualisation de l’Evangile m’a permis de comprendre que la prière et le travail vont de paire et que par conséquent, ma prière doit toujours se répercuter, au quotidien, dans des actes de charité.
Un membre du Renouveau Charismatique : cette retraite m’a aidé à développer une culture de l’écoute du Seigneur. Je sais désormais qu’il n’y a qu’un seul Trésor : le Christ ; qu’il me faut absolument posséder, avec qui il me faut demeurer constamment afin de savoir Le partager aux autres.
Un Choriste : l’indifférence aux autres était devenue pour moi une seconde nature. Cette retraite m’a rappelé que tout Homme est créé par Dieu, à son image et à sa ressemblance. Je brise dorénavant cette mauvaise habitude et m’ouvre aux autres.
Un autre Etudiant : j’avais toujours et inutilement créé une barrière entre moi et mon Dieu. C’est par complaisance que je m’agenouillais devant le Très Saint Sacrement. Pendant cette retraite j’ai fait un « saut » très important, car cette expérience a fait naître en moi un ardent désir et un grand amour pour le Très Saint Sacrement, présence réelle du Seigneur sous les apparences de pain.
Un Agent des Lignes Aériennes Congolaises : la sociabilité n’avait jamais été mon lot. La vie communautaire était pour moi plutôt un problème qu’un soulagement, et par conséquent j’avais en aversion tous les espaces de vie avec les autres. Les réunions de CEVB ne m’intéressaient nullement. Et pour tout éviter j’avais développé comme mécanisme de défense : « le replis sur moi-même ». Cette retraite m’a délivré de mon égoïsme. Elle a fait de moi un homme nouveau ; un homme social et communicatif. Je m’engage à marquer de ma présence toutes les réunions de ma CEVB, en terme de membre très actif et engagé. Je sais dès lors que je suis, moi aussi, missionnaire de la Bonne Nouvelle.
Un Pasteur Protestant : si certains de mes frères et compagnons retraitants déclarent avoir reçu un plus dans cette retraite, moi, je dis en avoir reçus trois. D’abord la conscience que j’ai de l’importance capitale du sacrement de la Réconciliation. En suite la place centrale de l’Eucharistie dans la vie du Chrétien. En fin la place de Marie dans ma relation avec Jésus. Merci au Seigneur et à vous tous pour toutes ces découvertes. Je vous garantie d’en répercuter les échos.


43 ème Retraite cpcr : du 22 au 25 Mai 2000
38 participants


Equipe d’Animation : P. Yves Bochatay, cpcr ;
Fr. Fidèle Ikombila, cpcr ; Fr. Arnold Mukiele, novice cpcr.

Témoignages :

Un Membre du Renouveau : à travers cette retraite j’ai reçu des enseignements qui m’ont permis d’avoir une nouvelle façon d’assumer mon engagement au sein de ma paroisse.
Un Militaire : à l’issue de cette expérience, je vois avec plus de clarté la beauté de mon identité chrétienne dont je prends la sérieuse résolution de défendre partout et en toute circonstance.
Un Responsable de la CEVB : je suis très heureux parce que cette retraite m’a fait renaître. Le chemin parcouru ici grâce aux enseignements m’a ouvert l’esprit au sens de la responsabilité dans ma vie. Je sais dorénavant que c’est par la soumission au Seigneur que je peux mieux répondre à son appel.
Un Fonctionnaire de l’Etat : c’est en 1969 que j’ai fait ma première retraite ignatienne, alors que j’étais encore élève. Trente neuf ans après me voici faire une découverte extraordinaire ; pénétrant en profondeur certaines réalités que je ne connaissais que superficiellement. Cette retraite, je l’avais mise sous le signe de la réconciliation. Je suis content parce que le pari est gagné. Merci au Seigneur.
Un Informaticien : je viens de faire une haute et édifiante expérience personnelle du Christ. Elle a laissé en moi le désir ardent de toujours demeurer branché à Jésus.
Un Membre d’une église de réveil (la Borne) : j’ étais venu ici très surchargé. Je sors, cette retraite et grâce à elle, très dégagé. Merci pour la profondeur des enseignements. J’en témoignerai auprès de miens.
Un Juriste : avant de venir ici, je n’avais qu’un seul souci : « réussir dans ma vie ». Cette retraite a changé mon échelle des valeurs. Pour moi le plus important c’est désormais ma sanctification. Je me réjouie d’avoir découvert la place combien importante occupe la Vierge Marie dans ma vie.
Un policier : la raison qui m’a amené ici était de savoir comment prier. La suggestion sur le choix de la place et la position du corps sont, pour moi, des atouts incontestables pour l’amélioration de ma vie de prière.
Un Autre Fonctionnaire
: l’attachement et l’intimité à l’Eucharistie ont été pour moi les plus essentiels à cultiver dans ma vie chrétienne.
Un Membre du Mouvement Sacerdotal Marial : cette retraite m’a permis de prendre conscience que la vie chrétienne est dynamique, et qu’elle demande toujours un arrêt pour mieux s’évaluer. Je me vois vraiment interpellé par cette exigence, de faire chaque fois le bilan de ma vie et de mes activités quotidiennes. Cela m’apparaît comme un véritable atout pour mieux progresser à la suite du Christ.
Un Autre Militaire : la méditation sur le péché m’a trop touché et révélé la laideur du péché que j’ai finalement en horreur.
Un Membre de la Famille Chrétienne : cette retraite a été pour moi une aide grâce à la quelle je ferai de la prière le mode de vie de mon foyer.
Un Electricien : il y a longtemps que j’ai perdu ma foi en Jésus. En effet ; en venant ici c’était pour faire plaisir à mon papa, ancien retraitant, à travers qui j’ai reçu l’invitation et dont l’insistance devenait de plus en plus embêtante pour moi. Mais pendant l’expérience et à la fin de cette retraite, j’ai compris que c’est moi qui suis le plus satisfait.
Un Etudiant en Médecine : cette retraite m’a procuré la intérieure que jamais je n’avais.Un Moyangeli* : je suis libéré par les enseignements sur la liberté intérieure de Jésus.

* Moyangeli=Responsable de una Communauté Eclesiale Vivante de Base (CEVB).

Etiquetas: ,

1 Comments:

At 8/04/2008 05:54:00 p. m., Blogger mrswells said...

Muchas gracias Francesc

 

Publicar un comentario

<< Home